Version espagnole / Versión española  
Présentation Statistiques Concept Principe Posologie Psychisme Exemples
 

 

l’infinitésimalité A LA RENCONTRE DE LA MEDECINE

Gabriel BERTRAND a mis en évidence 29 éléments fondamentaux constituant la matière vivante. 11 d’entre eux représentent

99,98 % de la matière : Carbone, Hydrogène, Oxygène, Azote, Magnésium, Phosphate, Calcium.

0,02 % de la matière regroupent 18 éléments dont : Silice, Fer, Brome, Iode, Arsenic, Cuivre, Manganèse, Aluminium à action manifestement infinitésimale. La santé fonctionne avec l’infiniment petit, à l’image d’un catalyseur indispensable à la vie cellulaire.

Notre époque est passionnante par ses découvertes : la science a franchi le mur du son, conquis l’espace, découvert l’énergétique avec l’atome à usage de guerre (Hiroshima), ou à usage thérapeutique (radiothérapie), avec la miniaturisation chaque jour plus étonnante en matière d’informatique. Elle découvre donc l’énergie qui sort à profusion du substrat infinitésimal. L’infiniment petit devient thérapeutique.

L’homéopathie agit sur le corps humain en introduisant un son information correctrice : une augmentation anormale du taux d’un métal lourd entraîne des symptômes neurologiques. La correction homéopathique sera du type relargage ; MERCURIUS SOL. et PLUMBUM ont une action significative sur le tremblement dans la maladie de Parkinson ; les métaux lourds, aluminium, plomb, par la voie infinitésimale, débloquent l’accumulation quantitative de ces éléments (l’eau du robinet est devenue pathogène). Nitrates, phosphates, polluants, parabène peuvent être atténués par la voie infinitésimale. Les plombages ont des répercussions à distance sur des pathologies chroniques du corps humain (arthroses, migraines, céphalées).

UNE MEDECINE EXPERIMENTALE

Depuis les temps anciens le pouvoir infinitésimal s’est illustré de façons empiriques : le venin d’abeille ( APIS ), en doses infinitésimales, corrige les allergies ; il neutralise les décharges cutanées d’Histamine. Petroleum , Sulfur corrigent les éruptions dues au contact de ces substances, Rhus Tox neutralise les éruptions d’urticaire ou les dermatoses aggravées par le froid, Formica Rufa (La fourmi rouge) est bénéfique sur le désespérant rhumatisme des petites articulations. En effet, l’Homéopathie n’est pas une thérapeutique atténuée du mal par le mal : C’est une médecine qui exploite le pouvoir infinitésimal du monde végétal, minéral, animal, pour stimuler les défenses naturelles et neutraliser la maladie.

L’obsession de l’effet toxique a été la sève de l’Homéopathie : Arsenicum album , Phosphorus , Lachesis (venins de serpents) en dose pondérale provoquent la mort immédiate : c’est au seuil infinitésimal que se révèlent les vertues psychiques majeures : la peur de rester seul, l’angoisse, la peur de la mort. Aurum est le remède des dépressions hivernales dans les pays nordiques sans source de lumière : la célèbre mélancolie de Louis II de Bavière le poussa au suicide ; il avait l’obsession de regarnir de pellicules d’or les moulures de son château.

LA PHILOSOPHIE HAHNEMANNIENNE

« Dieu a accepté l’existence du mal sur la terre » mais il a installé des ressources cachées dans le monde minéral, végétal et animal, authentiques remèdes aux maux de l’humanité : telle était la philosophie d’Hahnemann.